Sujet : La dictature du responsive

C'est tendance, Google l'impose comme norme, c'est nécessaire vu la multiplicité des écrans. Mais ça ne me plait pas. Industriel, rigide, froid, masculin : je trouve que tous les sites se ressemblent et ce que j'en, fais, moi, du responsive, c'est encore plus laid, sans aucun charme.

Cela vient-il de la structure en grille des sites comme adHoc ? Ou des normes qu'impose un css responsive ? Je n'ai certes jamais eu la prétention de passer pour une artiste, mais je ne me retrouve pas dans les sites que j'essaye de réaliser maintenant. Ça manque probablement de glitters et de licornes ... Le problème, c'est que si esthétiquement ça ne me plait pas, je suis incapable d'avancer.

Plus sérieusement, je voudrais qu'on échange un peu sur le thème du style.

A ma droite les partisans du fichier de style tout en un, type bootstrap, omniprésent et omnipuissant, lourd comme un plan quinquennal soviétique, qui décide pour chaque lecteur de ce qui est bon pour lui.

A ma gauche les partisans de multiples fichiers de css, un pour chaque type de public, chacun portant sa propre culture avec autant d'autonomie et de spécificité que les tribus bédouines côtoyées par Sir Lawrence d'Arabie.

Et moi, je suis là, au milieu, et je ne trouve nul endroit pour poser mes petites fleurs et mes couleurs sucre d'orge, ni en terre sibérienne ni dans le désert du Néfoud.